:)+33 6 48 76 69 09

back to list

Alexandre-Jacques Chantron

La Cigale

Alexandre-Jacques Chantron (Nantes, 1842 - Nantes, 1918).
La Cigale.
Pastel sur toile.
Signé et daté en bas à gauche : Chantron / 1911
 H. 39 ; L. 31 cm. 

Ce charmant pastel d'Alexandre-Jacques Chantron développe une iconographie rare relative aux Fables de La Fontaine. Aggripée à sa mandoline, la jeune frileuse à demi-nue incarne les premiers vers de La Cigale et la Fourmi :

"La Cigale, ayant chanté / Tout l'été, / Se trouva fort dépourvue / Quand la bise fut venue".

Chantron avait déjà mis à profit ce sujet lors de deux précédents Salons ; celui de 1885 (dont seule une lithographie nous est parvenue) et celui de 1911. Nous reproduisons dans les photos complémentaires ces deux dernières oeuvres. 
Notre oeuvre, variante exécutée au pastel de La Cigale du Salon de 1911, a très certainement été commandée à l'issue de l'exposition.

Né à Nantes en 1842 et formé à l’École des beaux-arts de Paris, Alexandre-Jacques Chantron a notamment pour mentor William Bouguereau et Tony Robert-Fleury. Il est influencé par l’école symboliste et la liberté de la touche exprimée par les artistes de sa génération. Il obtient une mention honorable en 1893, une médaille de troisième classe en 1899 et une médaille de seconde classe en 1902. Il est connu et apprécié pour ses représentations de nus poétiques et intimistes qui se rapprochent, par certains aspects, de ceux de Bouguereau. Toutefois, sa touche plus libre allie également des accents modernistes. C’est le cas de notre pastel, qui représente une jeune fille à mi-corps dans un paysage hors du temps, qui captive par son regard intense et sa position arrêtée dans l’instant, à la façon d’une photographie.
 

You may also like